Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cabo Espichel, Portugal. Photo Jack Guerrier 2018

 

Nous arrivons au couvent, un immense couvent fermé depuis plusieurs années long de près de 100 mètres, posé sur un plateau dénudé battu aux vents. La photo est déjà sur le blog. En face c’est le cap Espichel. L’endroit est désert, aride, frappé par des vagues bouillonnantes qui s’acharnent, coup après coup, à vouloir détruire la roche. J’observe les strates qui sillonnent le cap, ces blessures pierreuses issues de quelle éruption ? Ces luttes des éléments entre eux, l’eau contre la terre, l’air avec et contre l’eau, me font penser à notre monde, façonné à hue et à dia, sujet aux tourments, soumis à la force des uns, à la faiblesse des autres. La nature ne choisit pas, hormis les espèces animales et végétales, à l’inverse des humains qui le font en conscience ou en inconscience.

 

©Jack Guerrier 2020. Tous droits réservés.

Tag(s) : #Cabo Espichel, #Portugal, #Sessimbra, #Chronique, #lelivreursolitaire.com, #couvent, #Jack Guerrier

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :